Autonomisation des femmes et des filles en milieu rural (3ème partie)

Par Nancy NTUBU et Bobette EWULI

Dans cette 3ème partie et dernier article de la série, nous allons vous présenter ce à quoi nous avons réfléchi et mis en oeuvre, à notre niveau au travers d’Initiative 243, en termes d’actions afin d’adresser cette question d’autonomisation de la femme ainsi que sa contribution au développement de la RD Congo.

Mais avant tout, nous allons d’abord présenter et dresser le portrait d’Initiative 243.

Présentation d’Initiative 243

Initiative 243 est une association internationale à but non lucrative basée en France et en RD Congo dont l’objectif principale est de fédérer des compétences pour la réalisation de projets économiques et sociales durables en faveur du développement de la RD Congo.
Association créée en France en Juin 2015 et en RDC en Juillet 2016.

Nous intervenons principalement autour de l’éducation car nous sommes convaincus que l’éducation offre aux enfants l’opportunité d’échapper à la pauvreté, de faire entendre leur voix dans leur communauté et de bénéficier d’une qualité de vie meilleure.

Nos actions pour adresser le défi de l’autonomisation des femmes 

Programme SEM (Soutien aux enfants de MPASA)
Nous scolarisons des enfants en situation précaire. Nous prenons en charge les frais de scolarité et de toutes les dépenses liées à la vie scolaire des enfants.
Chiffres clés : 6 enfants scolarisés en 2016/2017.
Objectifs 2018/2019 : Scolariser 10 enfants (5 filles et 5 garçons).

Projet : Dans le but de venir en aide aux « enfants esclaves » et dans la continuité du programme SEM, en collaboration avec les parents des enfants, les employeurs (les femmes aisées) et l’école de Mpasa ; on souhaiterait proposer et financer entre 30min et 1h de scolarisation, sensibilisation à l’éducation et l’instruction pour ces filles. Notre désir est qu’elles apprennent à lire, à compter dans le but d’espérer un jour un avenir meilleur pour elle et leur famille.

Projet CAM (Centre d’Activités Multiculturelles)
Le Projet CAM est ambitieux. Notre objectif est de créer un Centre d’Activité Multiculturel en République Démocratique du Congo. Ce lieu sera un espace dédié à la connaissance, dans lequel chaque individu aurait droit à l’instruction. Ce centre sera composé d’une bibliothèque, de plusieurs salles de réunions, et d’un espace multimédia.

Programmes projetés :

  • Utiliser cet espace pour effectuer des campagnes de sensibilisation autour de l’image de la femme, son rôle, son impact dans la vie économique du pays.
  • Proposer des formations de remise à niveau pour les femmes et les filles délaissées en raison de leur situation économique.
  • Accès gratuit et sécurisé à la bibliothèque pour les filles issues de famille pauvre et pour certaines réunions de sensibilisation.

Pour réussir à faire évoluer nos projets et participer plus fortement à faire avancer cette question de l’autonomisation de la femme, nous aurons besoins de la contribution de toutes les parties prenantes.

Il faut que les choses changent pour ces femmes et ces filles, faisons ce qui est de notre possible pour les aider et les sortir de la misère.

Nancy NTUBU – Responsable Juridique et Membre du Bureau Exécutif d’Initiative 243

 

Cette série d’article est a été extrait du discours présenté par Nancy et Bobette (Toutes 2 membres du bureau exécutif d’I243) lors de la 62ème session sur « la condition des femmes » organisée par l’ONU du 12 au 23 mars 2018 à New York (USA).

Vous pourriez aussi être intéressé par: